[Vie de quartier - Nos voisons sont fantastiques S01E01]

 polaroid lobbiaz©

polaroid lobbiaz©

Quand on sait que Pigalle a été Broadway avant l'heure à Paris, qu'il a vu passer toutes les vies possibles de la nuit délurée, qu'il a appartenu et appartient encore au "milieu", qu'il était LE lieu de la prostitution pendant des décennies, de tous les excès...

Quand on sait qu'aujourd'hui il est devenu un super marché du sexe très peu reluisant...

Quand on y introduit, comme nous le faisons, du goût, de la vie, du savoir-faire et de la passion dans un domaine plutôt raffiné...

... ÇA NOUS FAIT TOUT DRÔLE QUE DES GENS POUSSENT LA PORTE DE LA BOUTIQUE POUR HURLER: "vous n'êtes pas les bienvenus dans le quartier !!!"

Et comme cela s'est produit et que la hurleuse n'a pas daigné revenir s'exprimer, voici un mot que nous avons collé à son intention sur notre vitrine.

Du coup, nous ouvrons une rubrique "vie de quartier" sur le blog. Nos voisins sont formidables, saison 1, episode 1.


" Chère Madame,

Le 26 Janvier à environ 19h30, vous avez passé votre tête par la porte de ma boutique et vous êtes écriée "Vous n'êtes pas la bienvenue dans le quartier". Lorsque j'ai demandé "Pourquoi ?" vous n'avez même pas daigné répondre et êtes repartie aussi sec avec votre amie, direction la place Pigalle.

Vous êtes priée de rentrer dans la boutique avant d'émettre tout jugement, de vous présenter, d'argumenter, d'exprimer votre point de vue de débattre avec moi. Car vous avez tout à fait le droit de ne pas être d'accord, encore faudrait-il que je sache de quoi il s'agit...

Si vous ne venez pas dans les 7 jours, je me verrais dans l'obligation de vous considérer comme une vieille bique aigrie, effrayée par un soutien-gorge ouvert sur un mannequin en vitrine. Et ce serait fort dommage d'en arriver à cette conclusion.

La patronne. "


Cela a beaucoup fait rire les passants alors je l'ai laissé pendant un certain temps. J'ai eu le droit à des pouces en l'air à travers la vitre et certains sont même rentrés pour me soutenir ou me féliciter d'avoir réagi de la sorte.

Beaucoup mais pas tous... Épisode #2 dans le prochain billet d'humeur.

La patronne.